Le métier de marchand de biens

Le métier de marchand de biens consiste à acheter des biens immobiliers (immeuble entier, fonds de commerce, maison, appartement, etc.), éventuellement en les réhabilitant ou en les revalorisant grâce à des travaux, pour les revendre dans le but de générer une plus-value.

Commerçant à part entière, le métier demande une grande connaissance du marché très changeant de l’immobilier. Soumis aux mêmes obligations qu’un commerçant « normal » (comme la TVA), le marchand de biens se différencie de l’agent immobilier et du négociateur immobilier dans la mesure où il est propriétaire des biens qu’il revend, tandis que les deux autres sont des intermédiaires. Le métier de marchand de biens n’est pas statutairement assimilé à un métier immobilier, car il n’est pas soumis à la réglementation des professions immobilières (loi Hoguet).

Intéressé par le métier de marchand de biens ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur le quotidien de ce professionnel, ainsi que la formation à suivre pour se lancer.
IMSI Ecole immobilier à Paris, Lyon et Toulouse

Missions

Le marchand de biens s’attèle à réaliser des bénéfices intéressants sur les ventes qu’il réalise. Généralement, l’objectif est d’acheter un appartement qui a besoin de rénovations (et qui se trouve donc sous les prix du marché), pour le revendre à un prix bien plus élevé après rénovation. Travaillant en étroite collaboration avec les agences immobilières et un solide réseau de partenaires qui l’informent sur les opportunités et les bonnes affaires disponibles dans son entourage, ses missions tournent essentiellement autour de :

  • la prospection de biens immobiliers pouvant faire l’objet de revente ;
  • l’estimation du coût réel des biens afin de prévoir celui des travaux et celui de la revente ;
  • la réalisation des travaux de rénovation pour augmenter la valeur marchande du bien et le mettre en bon état pour la revente ;
  • la recherche d’un acquéreur ;
  • la prévision des aléas de la conjoncture du secteur où il se trouve pour faire face aux situations difficiles et prendre ses précautions pour ne pas faire de mauvaises affaires, etc.

 

Compétences

Puisqu’il s’agit d’un métier présentant des risques, il n’est pas donné à tout le monde d’être marchand de biens. Si les marges de bénéfice peuvent être très attrayantes, c’est aussi une activité qui présente des risques de pertes significatives si l’on ne dispose pas des compétences nécessaires.

Pour devenir marchand de biens immobiliers, il faut être un commercial hors pair et un as de la négociation en prenant en compte toutes les composantes du prix des biens. Il faut également être en mesure d’effectuer des travaux de rénovation à moindre coût grâce à un réseau de professionnels avec lesquels le marchand de biens collabore continuellement.

Les aptitudes d’analyse et une solide connaissance du secteur sont indispensables pour prévoir les fluctuations du marché. En plus des connaissances techniques et relationnelles, il est très important de disposer de connaissances sur le droit et la fiscalité.

 

Le salaire du marchand de biens

Le métier de marchand de biens immobiliers n’implique pas de salaire fixe. Le marchand de biens est un commerçant, son revenu vient alors des plus-values qu’il réalise lors de la revente des biens qu’il achète. Il est très difficile d’évaluer avec précision ce que gagne ce professionnel, son revenu étant totalement dépendant de ses performances.

Pour se lancer dans ce métier, il faut disposer au départ d’une certaine somme d’argent pour être en mesure d’acheter le premier bien à revendre.

 

Formation au métier de marchand de biens

Actuellement, il n’existe pas de formation spécifique pour le métier de marchand de biens immobiliers. La profession n’est pas réglementée et n’importe qui peut devenir marchand de biens. Cependant, il est évident que s’essayer à la revente de biens sans connaissances du marché est très risqué.

C’est pourquoi une formation en immobilier est vivement conseillée pour acquérir les compétences nécessaires. En effet, la fonction requiert à la fois des compétences d’un négociateur et celles d’un maître d’oeuvre. Il faut disposer des connaissances techniques et juridiques indispensables et se constituer un réseau de professionnels.
 

Pour exercer ce métier…

Les formations de l’IMSI sont accessibles en BTS pour les titulaires d’un Bac, en année 3 aux titulaires d’un Bac+2 et aux titulaires d’un Bac+3/4 pour les Cycles Mastères Professionnels.
Découvrir les programmes de l'IMSI

PARTAGER