Le stage en BTS Immobilier

Le BTS Professions Immobilières est organisé en formation initiale et comprend :

  • une période de formation théorique ;
  • une période de stage d’application en entreprise.

Dans le cadre de l’application en entreprise, l’étudiant aura à réaliser 14 semaines de stage sur ses 2 premières années reparties de la sorte :

  • 10 semaines en première année ;
  • 4 semaines en deuxième année.

Il est indemnisé selon la législation en vigueur concernant les stages étudiants.

Etudiantes IMSI Ecole d'immobilier

​​​​​​Quels avantages à faire un stage en immobilier ?

 Les stages sont une réelle opportunité pour découvrir le monde de l’entreprise. Vous allez en effet acquérir de solides compétences lors de votre formation, mais quoi de mieux que de les mettre directement en pratique sur le terrain ?

Vous avez ainsi l’occasion d’appliquer vos savoir-faire récemment acquis et de découvrir les rouages de l’entreprise. Cette réelle expérience professionnelle vous permet d’être directement opérationnel dès l’obtention de votre diplôme.

Les stages en immobilier représentent un véritable plus sur votre CV face aux diplômés de parcours académiques « traditionnels ». Les recruteurs y sont sensibles et privilégient les profils issus de cursus comprenant des stages. Ils apprécient en effet les qualités qui en découlent, à savoir les compétences techniques apprises, l’adaptation, la résistance au stress, une grande adaptabilité ainsi qu’un sens de l’organisation affirmé.

La rémunération en stage

 En tant que stagiaire, vous n’êtes pas considéré comme un salarié. Vous n’avez donc pas de salaire ou d’indemnité mais vous pouvez tout de même avoir, sous certaines conditions, une gratification minimale qui vous est versée à la fin de chaque mois de stage.
Cette compensation financière vous est versée dans le cadre de votre stage si ce dernier est supérieur à deux mois consécutifs (soit 7 heures par jour pendant 44 jours) ou à partir de la 309e heure de stage. Si votre stage présente une durée inférieure à ces données, l’entreprise n’a alors aucune obligation de vous verser une gratification, c’est à son bon vouloir.

Concernant le montant de votre gratification, son taux horaire est égal au minimum à 3,90 euros par heure de stage, soit 15 % du plafond horaire de la Sécurité Sociale. Toutefois, ce montant peut être fixé par un accord professionnel ou de branche.
​​​​​

Où réaliser son stage en immobilier ?

Le secteur de l’immobilier compte parmi les plus importants en matière de recrutement en France. Ce dynamisme s’applique également aux stagiaires, l’immobilier étant un secteur particulièrement demandeur.

Vous pouvez ainsi exercer votre stage au sein de diverses structures à travers toute la France, comme notamment :

  • une agence immobilière ;
  • une société de promotion-construction ;
  • un cabinet d’administration de biens (gestion locative, syndic de copropriété) ;
  • un organisme notarial ;
  • un organisme HLM ;
  • une entreprise ou une collectivité qui gère un patrimoine immobilier.

L’important est de bien définir en amont votre projet professionnel afin de choisir la structure la plus adaptée qui vous permettra d’exercer des missions en cohérence avec votre projet.

Pour toute demande de renseignement, veuillez contacter : 

 

Paris

Frédéric CAPRON
Responsable Relations Entreprises
fcapron@groupe-igs.fr
+33 (0)1 80 97 65 49

Lyon

Jérémy XAVIER
Responsable Relations Entreprises
jxavier@groupe-igs.fr
+33 (0)4 72 85 71 59

Toulouse

Caroline THEDENAT
Responsable Placement entreprise
cthedenat@groupe-igs.fr
+33 (0)5 31 08 70 85

Rennes

Carine COURTEILLE
Chargée de relations écoles/entreprises
c.courteille@the-land.bzh
+33 (0)6 75 77 72 02

 

 

PARTAGER