Le métier de juriste immobilier

Le juriste immobilier est un spécialiste du droit Immobilier. Son rôle est de conseiller et d’appliquer le droit immobilier auprès de professionnels et de particuliers, dans le cadre de différentes opérations immobilières. C’est un spécialiste du secteur qui aide des personnes physiques ou morales à constituer des dossiers administratifs et financiers pour l’acquisition ou la vente de biens immobiliers, par exemple.

Le juriste en droit immobilier apporte son expertise en cas de litige, tout en s’assurant que l’intérêt des clients est respecté dans l’application du droit. Il rédige ou délègue la rédaction d’actes authentiques. Zoom sur le métier.

IMSI Ecole immobilier à Paris, Lyon et Toulouse

Missions

Le métier de juriste en droit de l’immobilier est indispensable dans les opérations immobilières. Il exécute des missions variées portant, entre autres, sur :

  1. le conseil et l’application du droit immobilier pendant la vente ou l’acquisition d’un bien immobilier ;
  2. l’accompagnement des clients dans l’établissement des dossiers administratifs et financiers ;
  3. la rédaction d’actes juridiques ;
  4. la gestion de baux commerciaux ;
  5. la proposition de solutions adaptées en cas de litige ;
  6. la réalisation d’un travail de veille juridique pour être en permanence au fait des dernières législations dans le droit immobilier.

La finalité de ce poste est en général d’apporter un réel soutien aux clients de la structure immobilière et de les accompagner efficacement tout au long d’une transaction immobilière, d’une succession, de travaux ou encore une d’expulsion locative…

 

Compétences

Les missions du métier de juriste en droit immobilier sont à la fois préventives, protectrices et de conseil. Pour mener à bien ses nombreuses tâches quotidiennes, ce spécialiste doit réunir plusieurs compétences et qualités.

Avant tout, il lui faut naturellement une bonne connaissance du droit immobilier, de manière générale et du secteur d’activité et de ses nouvelles tendances. Cela lui permet de réaliser des analyses pertinentes pour mieux accompagner ses clients. La pédagogie, le sens de l’écoute et du relationnel sont d’autres qualités indispensables pour le métier de juriste immobilier, pour interagir efficacement avec les différents interlocuteurs, avec qui il entretient de nombreux contacts au quotidien. Mais il n’endosse pas que le costume de conseiller, car il s’agit également d’un fin négociateur qui doit savoir se montrer neutre dans le cadre de litiges et autres contentieux, afin de bien défendre les intérêts de ses clients et prendre les bonnes décisions.

Un juriste immobilier peut avoir plusieurs types de clients, comme des particuliers, des agences, des promoteurs immobiliers, des entreprises privées, des collectivités publiques, etc.

 

Le salaire du juriste en droit immobilier

Un juriste immobilier peut travailler dans plusieurs structures : dans les entreprises privées, les collectivités territoriales ou chez les promoteurs immobiliers, entre autres.

Le salaire d’un juriste immobilier est d’environ 2 300 € brut par mois en début de carrière.

Après plusieurs années d’expérience, il peut travailler dans un cabinet de consultants de manière libérale.

 

Formation au métier de juriste en droit de l’immobilier

Ce métier est généralement accessible aux détenteurs d’un diplôme de niveau bac+4 ou bac+5 en droit, avec une spécialisation dans le domaine immobilier. Des écoles supérieures spécialisées dans le secteur immobilier proposent des formations susceptibles d’orienter vers le poste.

L’Institut du Management des Services Immobiliers (IMSI) propose les formations suivantes pour vous aider à atteindre votre objectif professionnel :

Le Bachelor Immobilier, accessible aux titulaires d’un bac+2 validé, vous permet d’acquérir des connaissances dans la gestion immobilière : administration de biens, conservation et amélioration du patrimoine immobilier, vente immobilière…

Ce Bachelor vous donne ensuite accès au Cycle Mastère Professionnel (aussi accessible avec un diplôme bac+3 minimum en immobilier, droit, économie, gestion ou commerce), qui vous apporte un profil plus managérial.

Enfin, le MBA International Real Estate Management, proposé en partenariat avec l’American Business School of Paris, vous permet de travailler dans l’immobilier au niveau international. Il vous permettra de renforcer vos compétences dans les domaines de l’asset management, du property management, de l’expertise et l’analyse en investissement ou de la commercialisation.
 

Pour exercer ce métier…

Les formations de l’IMSI sont accessibles en année 3 aux titulaires d’un Bac+2 et aux titulaires d’un Bac+3/4 pour les Cycles Mastères Professionnels et le MBA International Real Estate Management.
Découvrir les programmes de l'IMSI

PARTAGER