Le métier de conseiller en transaction immobilière

Comme la majorité des fonctions du domaine immobilier, le métier de conseiller en transaction immobilière demande des compétences commerciales et de bonnes capacités de négociation.

Ce professionnel joue le rôle d’intermédiaire entre un vendeur et un acheteur ou entre un propriétaire et un locataire. Son activité couvre généralement une zone géographique bien déterminée, dont il doit bien connaître les caractéristiques.
Le secteur de l’immobilier vous intéresse-t-il ? Ou mieux, aimeriez-vous un jour évoluer au poste de conseiller en transaction immobilière ? L’IMSI vous propose d’en savoir plus sur le métier, ses missions, les compétences et la formation requises.

IMSI Ecole immobilier à Paris, Lyon et Toulouse

Missions

Les missions du métier de conseiller en transaction immobilière comprennent essentiellement le conseil et la négociation pour les projets de vente, d’achat ou de location de biens immobiliers. Dans ce cadre, le conseiller peut réaliser les tâches suivantes :

  • analyser le marché immobilier ;
  • rechercher les opportunités d’affaire dans sa zone d’intervention ;
  • visiter et analyser les biens à vendre ou à louer pour en déterminer la valeur vénale ou locative ;
  • faire visiter les biens aux potentiels acquéreurs ; 
  • faciliter l’achat ou la location des biens immobiliers ; 
  • établir des dossiers financiers pour l’acquisition de biens immobiliers ;
  • apporter un soutien administratif et/ou comptable ;
  • effectuer un suivi de la clientèle ;
  • conseiller les clients sur les plans juridiques, fiscaux, financiers ;
  • assurer, le cas échéant, la coordination d’une équipe de collaborateurs.

Cette liste n’est pas exhaustive et les missions de ce professionnel de l’immobilier peuvent sensiblement varier d’une agence à une autre.

 

Compétences

Pour espérer un jour exercer le métier de conseiller en transaction immobilière, la maîtrise du marché local est un facteur déterminant : les prix, les biens ou les endroits les plus demandés, la concurrence et tous les détails nécessaires pour faciliter les transactions. La disponibilité pour les clients est l’une des premières qualités de ce professionnel, tout comme le sens de la négociation et la capacité à convaincre.

Il doit également avoir de la rigueur, le sens du relationnel pour mener à bien les discussions, être très organisé pour atteindre ses différents objectifs et avoir une réelle facilité d’adaptation dans un environnement mouvant. C’est un poste qui exige une bonne connaissance du cadre juridique d’exercice des activités immobilières ainsi que des modalités de financement. La maîtrise de la gestion administrative et comptable est également importante.

 

Le salaire du conseiller en transaction immobilière

Le conseiller en transaction immobilière évolue généralement en agence et n’a pas de salaire fixe. En début de carrière, il reçoit en général un montant basé sur le tarif du Smic horaire, plus d’éventuelles primes en fonction des ventes. La rémunération peut donc varier selon les agences et la quantité de ventes réalisées.

Pour la suite de sa carrière, il peut accéder à un poste de négociateur immobilier pour ne s’occuper que des grosses transactions. S’il a la fibre entrepreneuriale, posséder sa propre agence immobilière reste une opportunité envisageable.

 

Formation au métier de conseiller en transaction immobilière

Selon les agences, c’est un poste qui est accessible aux profils bac+2 à bac+5. 
L'IMSI, Institut du Management des Services Immobiliers, propose deux parcours permettant d’accéder au métier de conseiller en transaction immobilière : le BTS Professions Immobilières (PI) et le Bachelor Immobilier « Gestion et Négociation Immobilières »

Le BTS PI est ouvert à tous les titulaires du bac, sans distinction de filière. Il permet d’obtenir un diplôme de niveau bac+2 dont le titulaire est éligible à la délivrance des cartes professionnelles. Le cursus prévoit une expérience pratique de 14 semaines réparties sur les deux années du BTS, l’objectif étant de former des profils rapidement opérationnels à la fin des études.

Quant au Bachelor Immobilier, il est accessible aux titulaires d’un bac+2 validé dans n’importe quelle spécialité et dure une année en alternance. Le rythme de l’alternance varie selon le campus (Paris, Toulouse, Lyon) et le titre préparé est inscrit au RNCP.
 

Pour exercer ce métier…

Les formations de l’IMSI sont accessibles en BTS pour les titulaires d’un Bac, en année 3 aux titulaires d’un Bac+2 et aux titulaires d’un Bac+3/4 pour les Cycles Mastères Professionnels.
Découvrir les programmes de l'IMSI

PARTAGER