Le métier de chargé de recouvrement

Le métier de chargé de recouvrement consiste à récupérer les sommes dues par un débiteur. Il agit sur mandat pour la personne à qui la somme est due, c’est-à-dire : le créancier.

C’est un agent qui est généralement tenu d’atteindre les objectifs de recouvrement fixés par la structure qui l’emploie et reste indispensable pour garantir la bonne tenue des opérations commerciales, selon les termes définis dans le contrat de vente, par exemple. C’est un métier qu’on retrouve aussi dans le secteur immobilier.

IMSI Ecole immobilier à Paris, Lyon et Toulouse

Missions

Son principal rôle est de faire son possible pour qu’un créancier entre en possession d’une somme due par un débiteur. Pour arriver à ses fins, le chargé de recouvrement multiplie les initiatives, notamment les échanges avec les clients endettés pour les inciter à s’acquitter de leurs dettes. En cas de manque réaction de la part de ces derniers, il peut engager une procédure judiciaire à la demande du créancier.
Les principales missions d’un chargé de recouvrement sont les suivantes :

  • prise de contact avec les débiteurs pour obtenir des explications sur le défaut de paiement ;
  • proposition de solutions pour le règlement des dettes ;
  • établissement d’un calendrier de paiement ;
  • procédure de relance des clients conformément au calendrier de paiement prédéfini ;
  • comptes-rendus périodiques auprès du créancier ;
  • lancement de procédures judiciaires de recouvrement ;
  • réception des sommes impayées pour les remettre au créancier...

Le chargé de recouvrement ne travaille normalement que pendant les horaires de bureau. Les dépassements sont donc peu fréquents. Certains clients peuvent se montrer moins agréables. Il faut donc avoir les nerfs solides pour atteindre son objectif.

 

Compétences

Le métier de chargé de recouvrement nécessite une véritable polyvalence. Ce fin négociateur est constamment à la recherche de compromis avec les parties concernées, par écrit, téléphone ou lors d’entretiens présentiels, ce qui exige de lui de la disponibilité, de la diplomatie, la fermeté (s’il le faut) et de l’empathie. Avoir le sens du relationnel est incontournable, tout comme de bonnes capacités de communicant.

Le chargé de recouvrement dispose d’une bonne connaissance générale dans divers domaines tels que l’économie, la finance, le droit. Il a aussi une très bonne qualité d’écoute et d’observation et est doté d’une forte capacité d’adaptation à différentes situations. La persévérance et sa capacité de persuasion sont très utiles pour trouver des solutions aux difficultés rencontrées par ses clients. Pouvant avoir à faire à des interlocuteurs de divers horizons, la maîtrise des langues étrangères, surtout l’anglais, est un plus non négligeable.

 

Le salaire du chargé de recouvrement

En début de carrière, le salaire du chargé de recouvrement se situe entre 1 500 et 2 000 euros net par mois. Et comme la plupart des métiers, après plusieurs années d’expérience, cette fourchette salariale peut largement évoluer.

En ce qui concerne son évolution professionnelle, un chargé de recouvrement peut faire carrière dans un organisme financier en tant que crédit manager ou responsable de contentieux. La banque ou l’assurance sont aussi des opportunités vers lesquelles il peut s’orienter.

 

Formation au métier de chargé de recouvrement

Même si à ce jour il n’existe aucun parcours spécialisé dans la formation des chargés de recouvrement, un bac+2 est généralement exigé pour prétendre au poste. A l’IMSI (Institut du Management des Services Immobiliers), vous pourrez maîtriser les techniques de recouvrement dans le secteur immobilier, à travers les formations suivantes :

En commençant par le Bachelor, vous apprendrez à commercialiser et administrer des biens immobiliers. Puis, en Cycle Mastère Professionnel, vous acquerrez les compétences nécessaires pour occuper des fonctions managériales.

Le métier de chargé de recouvrement réclame le contact. Les offres d’emploi sont fréquentes tandis que les candidats qualifiés sont peu nombreux. Les opportunités sont donc réelles et l’insertion professionnelle est aisée pour les profils qualifiés et expérimentés.
 

Pour exercer ce métier…

Les formations de l’IMSI sont accessibles en BTS pour les titulaires d’un Bac, en année 3 aux titulaires d’un Bac+2 et aux titulaires d’un Bac+3/4 pour les Cycles Mastères Professionnels.
Découvrir les programmes de l'IMSI

PARTAGER