Le métier d’administrateur de biens

En qualité de mandataire d’un propriétaire privé (particulier ou entreprise) et d’un syndicat de copropriétaires, l’administrateur de biens a pour mission de s’occuper de la gestion du patrimoine immobilier de son client : logements, commerces, bureaux… Il a pour mission de veiller à son état général et il en assure l’entretien et la maintenance. C’est un métier partagé entre la gestion de copropriété et la gestion locative.

Grâce à ses connaissances en droit immobilier, il peut également jouer le rôle de conseiller auprès des propriétaires pour mieux gérer leurs biens et les informer de leurs droits et obligations. La gestion des litiges relève également de sa responsabilité. Bien que l’objectif soit avant tout de trouver une solution amiable, il est parfois nécessaire d’aller au tribunal pour régler certains conflits. Vous êtes intéressé par le métier d’administrateur de biens ? Voici ce qu’il faut retenir !

Missions

L’administrateur de biens peut travailler comme indépendant ou salarié dans un cabinet de gestion de biens ou une agence immobilière. Au quotidien, il se déplace régulièrement sur le terrain pour rencontrer ses clients, rechercher des prospects ou faire visiter des lieux à des locataires potentiels.

Dans le cadre de ses missions, il prend en charge de nombreuses tâches administratives. C’est lui qui établit les baux d’habitation ou commerciaux, les états des lieux d’entrée et de sortie et qui encaisse les loyers et les charges.

De même, il doit assurer l’entretien des biens dont il a la charge. Pour cela, il doit trouver les prestataires adaptés à chaque mission et à chaque intervention de réparation, que ce soit dans le cadre de la gestion d’une copropriété ou de la gestion locative.

C’est un métier de l’immobilier très complet qui nécessite néanmoins une bonne maîtrise du droit et du marché de l’immobilier.

Compétences

Pour accéder au métier d’administrateur de biens, il faut un certain nombre de compétences et de qualités professionnelles et personnelles. En effet, il faut, en plus des connaissances techniques spécifiques au secteur d’activité, avoir la maîtrise des techniques commerciales et de médiation, ainsi que des logiciels comptables. Il est également indispensable de connaître le code des marchés publics, la réglementation des produits d’assurance, mais aussi la gestion administrative.

En ce qui concerne les qualités humaines indispensables, le métier demande de la diplomatie, de la rigueur, de la détermination et un excellent esprit de travail en équipe. De bonnes compétences relationnelles sont également utiles dans le cadre de la gestion locative pour gérer les relations avec les propriétaires clients et les locataires. Enfin, des connaissances juridiques, financières et fiscales sont indispensables pour résoudre les problèmes souvent assez complexes qui peuvent survenir lors de l’exercice de ses fonctions.

Le salaire de l’administrateur de biens

Le salaire d’un administrateur de biens est calculé en fonction des missions de gestion qu’il aura eu à effectuer. Ce montant est généralement composé des honoraires de gestion et des honoraires de conseil et leur montant peut varier d’un mandat à un autre. Mais, de manière générale, un cadre débutant peut commencer avec un salaire mensuel qui oscille entre 2 500 et 2 900 € brut par mois.

Formation au métier d’administrateur de biens

L’accès au métier d’administrateur de biens ne demande pas forcément de très longues études, car on peut y accéder avec un diplôme de niveau Bac+2, idéalement dans une école spécialisée dans l’immobilier.

L’IMSI vous offre l’opportunité de préparer une carrière d’administrateur de biens, en intégrant son BTS Professions Immobilières. C’est une formation professionnalisante qui comprend 14 semaines de stage et dont l’objectif est de former des experts dans la recherche, l’estimation et la commercialisation des biens immobiliers, la gestion administrative et financière des dossiers clients ou encore la gestion juridique et technique d’un portefeuille d’immeubles. Le parcours permet d’acquérir les compétences techniques et managériales liées aux professions immobilières, afin d’être opérationnel dès l’obtention du diplôme.

Bien entendu, pousser vos études plus loin, notamment avec un Bachelor, vous permet d’acquérir des compétences plus avancées et maximise vos chances d’accéder au métier. Pour cela, n’hésitez pas à découvrir l’ensemble de nos formations en immobilier à Paris, Lyon et Toulouse !

Pour exercer ce métier…

Les formations de l’IMSI sont accessibles en BTS pour les titulaires d’un Bac, en année 3 aux titulaires d’un Bac+2 et aux titulaires d’un Bac+3/4 pour le Master of Science.
Découvrir les programmes de l'IMSI

Télécharger le guide des métiers de l'immobilier

PARTAGER